histoire du safary

  • Start:
    January 31, 2018 12:00 am
  • End:
    January 31, 2018 12:00 am

A l’époque j’avais 17 ans et je sortait des études d’électricien et mon père était responsable d’entretien au NOVOTEL et ma mère femme de ménage dans le même hôtel , nous vivions dans la maison qu’avait mes parents qui se trouve a l’entrée du camping et a part des champs etla forêt il n’y avait rien d’autres, ma famille n’étend pas aisé nous avions des difficultés pour joindre les deux bouts mais avions une vie heureuse.

Avec la maison mes parents disposait d’un terrain de 40 ares qui servait aux fourrages vue que nous élevions des lapins , des poules , canard , oies , et de temps en temps un mouton , et une partie servait au potager.

L’histoire du SAFARY a commencer a cette époque quand un client du novotel a proposer a mon père de lui acheter le terrain pour y installer une auto casse en lui promettant un travail fixe qui soit disant  »bien rémunéré » , ce qui aurait bien arranger mes parents qui gagnait des clous et élevait

3 enfants ainsi que ma grand mère qu’ils avaient pris a leur charge quelques années plus tôt.

Dans cette même période un reportage a la TV parlait du boum des campings et cela a emballé notre famille et après des jours de discutions mes parents ont décidé de se lancer dans cette aventure.

L’idée était bien mais sans argent comment faire ?

Mes parents ont sollicité les banques qui les ont gentiment envoyé bouler , mais malgré cela ils n’ont pas laissé tomber et mon père étend un bosseur il m’a dit «  fils ont vas le monter nous même »

ont a commencer par aménagé la vieille grange en bloc sanitaire , ce qui nous a pris tout nos week-end et jours férié pendant 1 ans , puis arraché l’herbe du pré et enlevé quelques arbres , sans compter un ami de mon père qui pilotait un chargeur a la sablière d’à coté qui nous a nivelé le terrain grossièrement et en laissant un monticule de 40 tonnes de terre que nous avons déblayer avec un vieux opel plateau et charger , décharger a la pelle «  travail de titan «  2 ans , tout en installant des lignes électriques et conduite d’eau , tout le matériel était récupéré sur des chantiers que les monteurs mettait a la benne.

Ayant du partir faire mon service militaire , mes parents ont continué seul pendant 1 an.

A mon retour nous avons continué a aménagé le terrain comme ont pouvait et enfin en 1980

nous étions opérationnel avec 15 emplacements , 2 WC , 2 douches et 3 bacs vaisselle .

Chaque année nous avons amélioré le terrain petit a petit pour qu’il soit au stade ou vous le voyez maintenant.

Pendant ses années il y a eu beaucoup de larmes et des rires , et souvent nous avions envie de laisser tomber vue l’ampleur du projet.

mais mon père a toujours tenue le cap et jusqu’à sa mort il était fier d’avoir réaliser son rêve.

J’ai continué a travaillé chez un patron et sur le camping tout les soirs et week-end jusqu’en 1995 vue que les revenus de l’exploitation n’étaient pas suffisant pour nous tous et avons garder nos d job pendant longtemps.

Quand j’écris cette histoire je pense a mes parents avec un pincement au cœur et j aimerais qu’ils voient ce que j’ai transformé depuis leurs départ de ce monde , mais je suis sur que de la haut ils sont fier de leur fils qui malgré et envers tout a maintenue  » LE SAFARY  » .

d’ailleurs pourquoi LE SAFARY me direz vous ?

L’idée est venue de mon père qui a rêvé toute sa vie de faire un safari en Afrique et qui en fait n’ a jamais voyager de sa vie.

J’ai volontairement compilé cette histoire sinon il me faudrait 20 pages.

Edouard SCHMITT